Séances de sophrologie pour malade Parkinson près de Rennes

Christel NEUMAGER
Sophrologue

Séances de sophrologie pour malade Parkinson près de Rennes

Dans mon cabinet à Chantepie (35) ou au sein du CHU de Rennes, j’anime des séances de sophrologie spécialement adaptées à la prise en charge de la maladie de Parkinson.

 

Ces consultations ont pour objectif d’aider les malades, grâce à une thérapeutique non médicamenteuse, à mieux gérer leur stress afin d’être moins fluctuants sur le plan moteur et non moteur. Elles les préparent également aux interventions chirurgicales en vue de la mise en place d’une neurostimulation.

la maladie de Parkinson

 

La maladie de Parkinson génère un dysfonctionnement du système neuronal dopaminergique. Elle prive ainsi les malades d’automatismes, les oblige à penser tout ce qu’ils font (marche, expression du visage…) et les empêche d’accomplir deux actions à la fois. Très handicapants, ces troubles créent un sentiment de honte chez les patients, ainsi qu’une perte de confiance en eux.

Pourquoi la sophrologie ?

 

Le bien-être émotionnel d’un malade influence fortement son état moteur, et inversement. La sophrologie est donc particulièrement adaptée aux troubles liés à la maladie de Parkinson :

  • Elle permet aux malades de trouver un équilibre entre leurs émotions, leurs pensées et leurs comportements.
  • Elle les met dans un état de conscience modifiée, grâce à laquelle ils sont à la fois relâchés et vigilants à toutes leurs sensations.
  • Elle leur apprend à trouver en eux les ressources permettant de mobiliser leur corps de façon consciente.
  • Elle les rend conscients de leur schéma corporel, de leur respiration et de leurs sensations.

 

Mes séances de sophrologie ont donc pour but d’améliorer la vie quotidienne des patients, mais aussi de les préparer à la mise en place chirurgicale d’une neurostimulation, en leur apprenant à mieux gérer leur stress et leurs émotions.

Consultation au cabinet de sophrologie à Chantepie

 

Les consultations à mon cabinet visent à apprendre au patient à gérer ses fluctuations motrices et non motrices afin d’améliorer sa qualité de vie quotidienne. Ces séances se passent en priorité debout afin de favoriser l’ancrage. Si ce n’est pas possible, notamment en raison de troubles de l’équilibre, la posture assise est privilégiée.

Consultation en hospitalisation à Rennes

 

Les patients hospitalisés étant souvent fragilisés, les séances organisées au CHU de Rennes ont majoritairement lieu en position couchée ou assise. L’objectif est de leur offrir des moments de détente et d’apaisement, et l’opportunité d’un premier contact avec la sophrologie.